Quelles sont les obligations de formation hygiène alimentaire pour les professionnels de la restauration ambulante ?

Vous envisagez de vous lancer dans la restauration ambulante ? Au-delà du goût pour l’art culinaire, il vous faudra connaître les obligations en matière de formation hygiène alimentaire. Autant de mesures qui garantissent la qualité de votre service et le succès de votre entreprise.

Sommaire

Pourquoi la formation hygiène alimentaire est-elle importante ?

L’hygiène alimentaire est au cœur de la restauration ambulante. Elle assure non seulement la sécurité des clients, mais aussi la réputation du commerçant.

Même si vos compétences culinaires sont remarquables, sans une formation appropriée en hygiène alimentaire, vous risquez d’exposer vos clients à des dangers sanitaires importants.

Aussi, lorsque vous êtes en règle quant aux normes en vigueur, la confiance de vos consommateurs s’en trouve renforcée et cela augmentera nettement votre chiffre d’affaires.

Que vous soyez à la tête d’un camion magasin, d’un food truck, d’une boulangerie itinérante ou de tout autre commerce sur roues, la formation hygiène alimentaire s’impose comme une double garantie : préserver la santé du public et assurer la pérennité de votre activité ambulante.

Quelles sont les différentes formations obligatoires ?

Formation initiale et continue

Il existe plusieurs parcours de formation pour répondre à l’obligation d’hygiène alimentaire. La durée, le contenu et les modalités peuvent varier selon les organismes de formation. Certains proposent des cours en ligne, d’autres préfèrent les enseignements en présentiel.

Dans tous les cas, la formation initiale doit vous offrir une vue d’ensemble sur les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire, la gestion du risque sanitaire et la traçabilité des produits. Elle couvre généralement un ensemble de sujets tels que la chaîne du froid, le contrôle des nuisibles, l’élimination correcte des déchets ou encore l’importance du nettoyage et de la désinfection. 

Pour maintenir à jour ses connaissances, nous vous recommandons de suivre régulièrement une formation continue. Les changements dans les normes réglementaires ou l’introduction de nouvelles technologies nécessitent une mise à niveau constante.

préparateurs en cuisine de restaurant mobile

Reconnaissance des diplômes et certifications

En France, la validation de cette obligation peut se faire par différentes voies. 

L’une d’elle est l‘attestation de connaissance délivrée après avoir suivi avec succès une formation spécifique agréée par le Ministère chargé de l’agriculture (durée minimale : 14 heures).

L’autre solution consiste à justifier un diplôme ou titre homologué inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Quelle que soit la voie choisie, n’oubliez pas de toujours avoir une copie de votre certificat ou diplôme sur place, en cas de contrôle par les autorités sanitaires.

Quels professionnels sont concernés par des obligations de formation d’hygiène et de sécurité alimentaire ?

Les commerçants et restaurateurs ambulants, ainsi que les futurs entrepreneurs dans ce domaine, sont soumis à des normes rigoureuses en matière de formation à l’hygiène et à la sécurité alimentaire.

Conformément au décret du 24 juin 2011 et au règlement (CE) n°852/2004, cette formation est obligatoire pour tous les établissements de restauration commerciale, incluant la restauration traditionnelle, les cafétérias, les libres-services, et surtout la restauration rapide, y compris les commerces ambulants tels que les food-trucks.

Les professionnels exerçant à titre secondaire ou occasionnel, ainsi que ceux opérant dans des structures mobiles ou saisonnières, doivent également se conformer à ces directives. Cela inclut les établissements de restauration installés à bord de moyens de transport, les salons de thé, les fermes-auberges, et certaines catégories de traiteurs disposant de places assises ou de mange-debout.

Gardez en tête que même si votre activité principale ne se situe pas dans le secteur de la restauration, mais qu’elle inclut la vente de repas, une formation en hygiène alimentaire demeure indispensable.

formation hygiène alimentaire commerce itinérant

Obligation générale de formation aux bonnes pratiques d'hygiène des professionnels manipulant les denrées alimentaires

La formation aux bonnes pratiques d’hygiène pour les professionnels manipulant des denrées alimentaires est encadrée par la réglementation européenne et française.

Le règlement (CE) n°852/2004 du 24 avril 2004 stipule clairement que tout individu impliqué dans la manipulation des denrées alimentaires doit recevoir une formation adéquate en hygiène alimentaire.

La formation vise à garantir la maîtrise de la sécurité sanitaire des aliments, un aspect primordial pour la santé publique et la réputation des entreprises concernées. Les établissements doivent soit organiser en interne cette formation, soit faire appel à des organismes de formation spécialisés.

Obligation spécifique de formation aux bonnes pratiques d'hygiène pour les établissements de restauration commerciale itinérants et fixes

Les établissements de restauration commerciale, qu’ils soient itinérants ou fixes, sont soumis à une obligation spécifique de formation en hygiène alimentaire. Conformément à l’article L.233-4 du Code rural et de la pêche maritime, au moins un membre du personnel de ces établissements doit avoir suivi une formation spécifique en hygiène alimentaire.

La formation, qui peut être dispensée par un organisme de formation déclaré auprès du préfet de région, est essentielle pour assurer une gestion hygiénique des aliments et prévenir les risques sanitaires.

Par ailleurs, les personnes justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans le secteur alimentaire sont considérées comme remplissant cette obligation de formation.

formation hygiène alimentaire pour commerce et restauration ambulante

Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect de ces obligations ?

Le non-respect des obligations de formation en hygiène et sécurité alimentaire entraîne de sérieuses sanctions administratives et pénales pour les commerçants et restaurateurs, tant ambulants que fixes.

Lors des contrôles officiels en sécurité sanitaire des aliments, la mise en évidence d’un manquement aux exigences de formation peut conduire à une mise en demeure, selon l’article L.233-1 du code rural et de la pêche maritime. Cette mise en demeure est adressée au responsable de l’établissement avec un délai fixé pour se conformer.

En cas de non-exécution dans le délai imparti, l’infraction est constatée par procès-verbal et peut aboutir à une amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Ces sanctions ne se limitent pas uniquement aux amendes, mais peuvent également inclure des avertissements et, selon la gravité et la nature précise des non-conformités observées, des suites administratives plus sévères.

Pour un professionnel de la restauration ambulante, la qualité du service va bien au-delà du repas proposé à sa clientèle. La garantie d’une hygiène alimentaire irréprochable est un critère tout aussi important pour assurer le succès et la pérennité de son commerce.

Les formations obligatoires sont justement là pour vous aider à atteindre cet objectif. Elles vous permettent non seulement d’être en conformité avec la réglementation, mais aussi d’acquérir les compétences nécessaires pour prévenir les risques sanitaires.

N’oubliez pas : une bonne formation en hygiène alimentaire est l’ingrédient secret de toute entreprise de restauration réussie !

Et vous, quels sont vos projets ?

Chez Etal Concept, nous vous proposons le meilleur pour votre commerce ambulant